Les actions du Grand Massif pour préserver le Tétras-Lyre

 

le Tétras-Lyre, oiseau emblématique des Alpes!

Pour préserver cette espèce présente toute l’année sur le Grand Massif, des zones de tranquillité sont mises en place chaque début d’hiver sur le domaine skiable.
En hiver, les tétras-lyres trouvent refuge dans les espaces de neige poudreuse, sites qu’affectionnent aussi les skieurs et les raquettistes notamment!

Les populations de cet oiseau sont menacées et en régression en France. Le dérangement hivernal est l’une des raisons, avec d’autres, de la raréfaction de cet oiseau dans les Alpes. En hiver, le tétras-lyre vit sur ces réserves. Dérangé trop fréquemment, il dépense son énergie inutilement, ce qui peut conduire à des mortalités plus fréquentes : certains ne verront pas le printemps, d’autres, affaiblis, seront plus sensibles aux maladies ou prédatés plus facilement.

Pour cela, le partage des espaces de liberté entre les usagers du domaine skiable et la faune qui y vit est essentielle. Ces espaces de tranquillité sont balisés en début d’hiver et identifiés par des fanions et panneaux à l’effigie de l’oiseau.
Conscient que son activité peut menacer l’espèce, le Grand Massif s’engage dans la protection de ces espaces essentiels au cycle de vie de cet oiseau. Ces espaces sont au nombre d’une quinzaine sur domaine et laissent toute la place aux skieurs et autres amateurs de poudreuse de prendre du plaisir en dehors de ces secteurs.

 

Quelles sont ces actions de préservation du tétras-lyre?

D’autres actions sont menées afin de protéger cette espèce et son habitat :

– Le domaine s’engage dans une visualisation progressive des câbles de remontées pour limiter les collisions avec les oiseaux. Toute nouvelle remontée située dans des zones sensibles pour les collisions avec les oiseaux sont visualisées : ex du nouveau télésiège du Sairon à Morillon ; les anciennes remontées non équipées le sont progressivement.

– Des actions de restauration des zones de reproduction comme par exemple sous le Télésiège de Coulouvrier à Samoens ou dans la combe de Vernant à Flaine.

– Pour suivre l’évolution des populations, des comptages sont réalisés chaque année ainsi que des suivis des habitats favorables.
Le Tétras-lyre vit entre les forêts et les pelouses alpines dans des milieux qui accueillent une faune et une flore riche. Le suivi des populations de Tétras-lyre est un bon indicateur de la qualité de ces milieux et les actions mises en œuvre pour cette espèce sont favorables à bon nombre d’espèces occupant ces milieux.

Ces actions sont le fruit d’une collaboration entre le domaine skiable et divers partenaires techniques : FDC74, OFB, ONF, ISETA, ASTERS et se fait avec l’appui technique des services des pistes du Grand Massif.

 

Céline Roux-Vollon, chargée de projets environnement et biodiversité.

LAISSEZ-VOUS SURPRENDRE

Réservez votre forfait
Enfants (5 - 15 ans)
Junior (16 - 20 ans)
Adultes (21 - 64 ans)
Seniors (65 - 74 ans)